Chirurgie esthetique
Rhinoplastie à paris : que faut-il savoir sur cette chirurgie esthétique du nez ?

Rhinoplastie à paris : que faut-il savoir sur cette chirurgie esthétique du nez ?

Le progrès technologique adapté à la médecine permet aujourd’hui une grande diversité d’interventions. L’une des avancées les plus notables de ces dernières années concerne sans aucun doute la chirurgie esthétique.

Il est aujourd’hui possible de tout refaire ou presque pour avoir l’apparence qui vous convient. Parmi les chirurgies esthétiques les plus populaires à Paris, on note bien évidemment la Rhinoplastie, et nous vous disons tout ce que vous devez savoir à propos dans cet article.

La rhinoplastie : Qu’est-ce que c’est exactement ?

La rhinoplastie est la chirurgie esthétique du nez. Elle permet de corriger les éventuelles imperfections liées à la forme de votre nez, pour vous débarrasser de tout complexe esthétique. Cette intervention minutieuse est l’une des plus pratiquées en chirurgie esthétique, autant par les hommes que par les femmes.

En effet, plusieurs raisons peuvent motiver le recours à une rhinoplastie. Parmi les raisons les plus fréquentes, on peut citer :

  • Nez busqué
  • Nez retroussé
  • Nez aquilin
  • Nez camus
  • Nez épaté
  • Pointe tombante
  • Pointe trop grosse

Si elle réputée pour corriger les défauts esthétiques du nez, la rhinoplastie peut tout aussi bien être réparatrice. Elle est employée notamment pour corriger d’éventuels problèmes de respiration suite à un accident (déviation de la cloison/septum nasal). La rhinoplastie peut également se faire pour régler une anomalie d’origine congénitale et elle est également employée pour une reconstruction du nez à la suite d’une ablation.

Il faut noter que la rhinoplastie est une solution radicale et définitive qui mérite une grande réflexion, surtout lorsqu’il s’agit de rhinoplastie esthétique. Elle vise bien entendu une amélioration par une harmonisation des traits de votre visage, mais il faut garder à l’esprit qu’il n’y aura pas de retour en arrière possible. Cela dit, vous ne devriez pas regretter l’ancienne forme de votre nez si la rhinoplastie est réussie.

Différents types de rhinoplastie à Paris

Selon votre motivation et l’objectif spécifique visé, il faut pouvoir choisir la méthode la plus adaptée, pour garantir un bon résultat final. À l’occasion des consultations préalables, votre chirurgien devrait probablement vous conseiller une méthode en particulier, selon votre cas précis.

Il existe divers types de rhinoplasties réalisables à Paris, notamment la rhinoplastie primaire, secondaire, ethnique, médicale, fonctionnelle, etc.

La rhinoplastie primaire

Elle est indiquée chez les patients n’ayant jamais eu recours à la rhinoplastie et permet de corriger l’aspect de son nez pour avoir un visage plus harmonieux. Il s’agit donc d’une rhinoplastie esthétique. À juste titre, la rhinoplastie primaire permet d’enlever une bosse disgracieuse, de réparer une pointe de nez, de rétrécir un nez trop large, etc.

La rhinoplastie secondaire

On a recours à une rhinoplastie secondaire ou tertiaire pour les patients ayant déjà subi une rhinoplastie, mais qu’ils estiment ratée pour une raison ou une autre. En effet, il faut reconnaître que toutes les rhinoplasties ne réussissent pas à 100 %. Certains impondérables peuvent ainsi rendre le résultat final peu satisfaisant pour le patient. Cela peut être handicapant pour ce dernier, et peut même affecter sa vie sociale.

Cela dit, ce type d’intervention est relativement plus complexe, car il s’agit de réparer des séquelles esthétiques dues à une chirurgie du nez non réussie. Il faut donc recourir à une expertise assez pointue. Il est néanmoins recommandé d’attendre un an après une rhinoplastie primaire, pour envisager une correction dans de bonnes conditions.

La rhinoplastie ethnique

Ce type d’intervention présente des spécificités techniques. En effet, elle est pratiquée sur les patients d’origine africaine, asiatique ou du Moyen-Orient. Pour une rhinoplastie ethnique, les spécialistes font généralement recours à des greffes cartilagineuses, pour une reconstruction du nez.

En effet, les patients d’origine africaine et asiatique souhaitent généralement corriger l’aspect trop large du nez, des narines aplaties, ou encore une pointe nasale aplatie qui présente un manque de projection, etc.

La rhinoplastie médicale

Probablement le traitement le plus simple en rhinoplastie, il permet d’embellir votre nez sans chirurgie. En effet, le procédé renvoie à l’usage de l’acide hyaluronique pour combler les défauts du nez. C’est une technique non invasive qui conviendrait parfaitement aux personnes qui n’aimeraient pas subir une chirurgie. D’ailleurs, plusieurs médecins l’utilisent pour parfaire le résultat d’une rhinoplastie classique.

La rhinoplastie médicale se déroule généralement en consultation et dure en moyenne 15 à 20 minutes, avec des résultats immédiats. Associé à un produit d’anesthésie locale, l’acide hyaluronique est injecté par de très fines aiguilles au contact de la charpente osseuse et cartilagineuse du nez. Seul inconvénient, ces injections doivent être renouvelées régulièrement.

La rhinoplastie fonctionnelle

Une rhino-septoplastie fonctionnelle a pour but d’embellir le nez tout en améliorant la respiration. Cette technique implique des gestes sur la cloison nasale, les valves nasales, les cornets, etc.

En effet, une croissance trop rapide de la cloison nasale à l’adolescence peut donner lieu à une déformation du nez. Le cas échéant, le nez est soit dévié ou étiré vers l’avant en créant une bosse. Les difficultés respiratoires apparaissent lorsque la cloison sortant de son logement osseux maxillaire se décale dans une des fosses nasales, à défaut d’obstruer les deux narines.

Un examen endonasal éventuellement associé à un scanner facial permettra au chirurgien d’apprécier la déviation de la cloison, ainsi que le volume des cornets inférieurs, afin de proposer le traitement le plus adapté.

Comment se déroule une rhinoplastie à Paris ?

Avant de procéder à la rhinoplastie proprement dite, il faut en moyenne deux consultations préalables pour planifier le geste opératoire. À l’occasion, le médecin pose l’indication de rhinoplastie, observe attentivement l’état des cloisons et échange avec le patient des éventuels gestes complémentaires à réaliser.

En outre, le patient est informé de façon précise sur le déroulement de l’opération, des photographies sont réalisées ainsi qu’un éventuel morphing (simulation), pour appréhender le futur résultat. Selon le cas, une consultation avec le médecin anesthésiste peut être indiquée, pour adapter les éventuels traitements du patient, et s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication à l’intervention.

La rhinoplastie dure en général entre 1 h 30 et 4 h de temps, selon le degré de complexité de l’opération, et sous anesthésie générale dans la grande majorité des cas. L’hospitalisation se fait en ambulatoire avec une sortie le jour même.

Il faut compter entre une semaine à quinze jours pour la récupération. Une consultation dans un délai d’une semaine permet de retirer l’ensemble des fils ainsi que l’attelle. Si une nette amélioration peut être perceptible dans les premiers jours suivant l’intervention, il faut néanmoins attendre entre trois mois et un an et demi pour réellement apprécier le succès de l’opération, lorsque l’œdème est totalement résorbé.

Précautions à prendre avant et après l’intervention

Si vous envisagez une rhinoplastie, certaines dispositions sont à prendre aussi bien avant qu’après l’intervention, pour éviter les complications et donner toutes les chances de succès à l’opération.

A cet effet, si vous fumez, il est recommandé de faire une pause au minimum un mois avant l’intervention et un mois après, pour réduire les risques de complications. Pour les femmes en particulier, il est conseillé d’arrêter la pilule contraceptive un mois avant l’intervention.

Par ailleurs, au moins quinze jours avant l’intervention, il est recommandé d’arrêter tout traitement antiagrégant ou anticoagulant. Du reste, en cas de suspicion de déviation de la cloison nasale, il faudra réaliser un scanner des OPN (os propres du nez).

Pour ce qui concerne l’après-opération, on note habituellement une interdiction de se moucher sur une durée de dix à quinze jours. Aussi, durant une période de 6 semaines au moins, durée de cicatrisation de l’os, il faut éviter tout choc sur le nez. Il n’est donc pas conseillé de reprendre le sport avant ce terme, encore moins les bains de mer ou de piscine.

Globalement, pour assurer un plein succès à l’opération, il faut veiller à ne pas trop solliciter votre nez durant la période de récupération et éviter d’exposer les cicatrices des narines au soleil.

La rhinoplastie est-elle couverte par la sécurité sociale ?

En la matière, il faut retenir que la rhinoplastie esthétique n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. Néanmoins, il existe des cas spécifiques tels qu’un problème fonctionnel, une malformation ou une déviation du nez, où une prise en charge est envisageable. Le cas échéant, la consultation doit être pour raison médicale et il faudra se munir d’une lettre de son médecin traitant.

En sommes, la rhinoplastie est facilement accessible aujourd’hui à Paris. Avec des équipements de plus en plus modernes et un savoir-faire exceptionnel des experts du domaine, les résultats sont largement satisfaisants, dans la majorité des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.