Blog
Quelles sont les différentes branches de l’imagerie médicale ?

Quelles sont les différentes branches de l’imagerie médicale ?

Aujourd’hui, avec les prouesses technologiques, l’imagerie médicale est devenue une discipline à part entière qui est en perpétuelle évolution. Elle dispose de plusieurs branches qui sont utilisées pour diagnostiquer les maladies, suivre leur évolution et découvrir leur fonctionnement afin de mieux traiter les malades. Toutefois, quelles sont les différentes branches de l’imagerie médicale ?

La radiographie

La radiographie est l’une des branches de l’imagerie médicale. Elle fait partie des plus courantes pratiquées en médecine moderne avec l’utilisation du matériel nécessaire pour assurer le contrôle qualité en imagerie médicale. En effet, la base de la radiographie repose sur l’utilisation des rayons X. Ces derniers ont une propriété leur permettant de visualiser les tissus tout en les traversant de manière plus ou moins importante selon leur densité.

Au cours de la réalisation de la radiographie, une source qui émet les rayons X est placée devant le corps à diagnostiquer et un détecteur est placé à l’arrière du même corps. Cette projection émet des photons qui seront absorbés par les tissus rencontrés. Ceci favorise la différenciation des os contenus dans les muscles sur le cliché final. Le scanner est aussi une forme d’imagerie avec les mêmes principes de fonctionnement que la radiographie. La seule différence est qu’il permet l’obtention des images 3D et donne plus de précision.

La scintigraphie monophotonique

La scintigraphie monophotonique est une branche de l’imagerie médicale dont l’utilisation nécessite deux éléments fondamentaux que sont :

  • Un traceur radioactif injecté au patient ;
  • Une caméra sensible aux rayons gamma.

Le traceur est un élément marqué par un atome radioactif. Il permet d’analyser l’organe spécifié par émission des photons dans tous les sens. Les photons émis par le traceur sont capables de traverser le corps du patient pour atteindre le gamma caméra. Étant équipé de collimateurs, le gamma caméra laisse le passage aux rayons parallèles des espaces prévus à cet effet. Une fois les points d’émission des photons délimités, le gamma caméra tourne autour du patient. On obtient alors des images 3D après reconstitution informatique.

L’échographie ultrasonore

Elle représente une modalité d’imagerie médicale qui se base sur des tissus avec des ondes ultrasonores. Elle peut être réalisée dans le cas du suivi d’une grossesse afin de différencier le squelette du fœtus, de ses organes et du liquide amniotique. Elle utilise un écran et un transducteur composé d’une sonde émettrice et d’une sonde réceptrice.

Les ondes émises traversent les tissus pour faire écho selon leur densité. Les tissus plus denses auront donc un écho plus important que les autres. La sonde reçoit également les ondes, ce qui donne une vibration des céramiques, conduisant à l’induction du courant électrique traité par l’outil informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.